Pénurie de containers = inflation du coût du transport maritime !

Vous l’ignoriez peut-être, mais Kiddi Quad importe ses propres containers depuis plusieurs années déjà. Ceci nous permet d’être en lien direct avec les fabricants et de choisir les meilleures finitions : roues gomme, assises similicuir, écrans tactiles, peintures métallisées. De plus, cela nous assure une meilleure gestion des stocks et limite les intermédiaires afin de proposer des tarifs compétitifs.

Tout ça, c’était avant. Avant qu’une pandémie débarque et mine l’économie mondiale. Chaque pays a dû s’adapter et ralentir son fonctionnement. Tous les ports de la planète mettent la moitié de leurs effectifs au chômage.

Quelques chiffres sur le transport maritime

Il n’en fallait pas plus pour dérégler le transport maritime. En temps normal, chaque année, ce sont environ 24 millions de containers qui transitent dans le monde. C’est une machine bien huilée avec des portes-containers qui arrivent et quittent les différents ports chaque jour. Chaque bateau porte-containers transporte près de 10.000 containers. Il faut 3 jours pour décharger un tel bateau.

Suite à la crise COVID 19, le nombre de bateaux porte-containers a été fortement diminué, tout comme le nombre de chauffeurs poids lourds. Résultat : des millions de containers ont cessé de transité car il n’y avait pas assez de personnes pour les manutentionner.

A la reprise d’activité, les commandes en Asie ont bondi mais tout le monde s’est retrouvé face à un dilemme : il n’y avait plus assez de containers en Asie pour tout le monde. Résultat : les containers sont loués aux plus offrants. Pire : les compagnies maritimes n’hésitent pas à créer des surprimes difficilement justifiables.

On remarque que le prix du transport en EURO d’un container a été multiplié par 4 entre septembre 2020 et Janvier 2021.
source : www.lsa-conso.fr

Un impact immédiat et irréversible dans tous les domaines, même chez Kiddi Quad

Tous les domaines sont impactés : jouets, fournitures scolaires, bricolage, automobile, matériel de bureau… Lapprovisionnement coûte 4 fois plus cher, et cela aura des conséquences sur le prix à la caisse.

Exemple chez Bureau Vallée où Adrien Peyroles, directeur digital et communication de l’enseigne, précise que « Le surcoût du transport ajoute 10€ sur une chaise de bureau vendue 100€ ».

Chez Kiddi Quad, nous faisons face aux mêmes obstacles. Comment assurer l’approvisionnement de toutes nos commandes, sans impacter la pérennité de l’entreprise et sans vous donner l’impression de vous voler ? Parce que c’est bien le nœud du problème : répercuter légitimement cette hausse sur nos produits de manière complètement transparente et équitable.

C’est pourquoi il faut s’attendre à un léger réajustement de nos tarifs de 5 à 10% en ce qui concerne les futurs arrivages. Sachez également que nous restons à votre entière disposition si vous avez la moindre question ou remarque sur le sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.